Loutre de Bibliothèque, le retour!

C'est la rentrée! Et qui dit rentrée, dit retour du blog. Après un certain temps de travaux, me revoici avec un blog tout beau, tout neuf et (presque) terminé. Quelques petits détails vont probablement encore changer mais le plus gros est fait. Le moins que l'on puisse dire, c'est que j'y ai mis tout mon coeur, et j'espère vraiment que cette nouvelle version vous plaira!
Après de longues hésitations, j'ai laissé les anciens articles en l'état (par flemme, notamment) mais je fais de mon mieux pour que les nouveaux soient plus agréables à lire. Un formulaire de contact a également fait son apparition! Vous le trouverez dans la barre du menu. Je prévois aussi de mettre en place une newsletter bientôt.
Pour résumer: des changements, d'autres encore à venir et une jolie aventure pleine de lectures qui recommence!

Daphné

23 juin 2017

[Lecture n°30] "Je vous écris du Vel d'Hiv: Les lettres retrouvées" - Karen Taieb

Je vous écris du Vel d'Hiv

Lettres rassemblées par Karen Taieb
224 pages
Maison d'édition: Robert Laffont
Genre: Témoignage

Résumé:
Enfermés pendant plusieurs jours dans le Vélodrome d'Hiver, à Paris, après la Rafle, une grande partie des personnes juives qui ont été arrêtées tentent de faire parvenir des lettres à leurs proches. Dix-huit d'entre elles ont été retrouvées ou donnée au Mémorial de la Shoah. Karen Taieb nous propose de découvrir ces lettres qui ont malgré tout réussies à sortir du Vélodrome.





Commencé le 2 juin 2017
Terminé le 5 juin 2017
Lu en français

Autant être franche, ce recueil de lettre m'a carrément brisé le coeur. Dès le début, on sait que seul un des expéditeurs de ces lettres est revenu(e) des camps. Mais même, quand après chaque lettre on lit ce qui est arrivé à ces personnes après avoir quitté Paris (déportés...) et qu'on lit "Il/Elle n'est jamais revenu des camps", que ce soit des adultes ou des enfants, ça donne de gros frissons d'horreur.

Comme tout ce qui touche à la guerre, je trouve important que l'on puisse avoir accès à des écrits qui viennent de ceux qui ont vécu la chose, qui la raconte telle qu'ils la vivent. Il faut avoir conscience du passé pour ne pas le répéter. Ces personnes tentaient d'écrire à leurs proches, certains ne sachant pas ce qui les attendait, d'autres pensant qu'ils seraient libérés (car seuls les juifs étrangers étaient supposés être arrêté ces jours-là), d'autres encore se doutant (et redoutant) de leur sort. Ils y racontent leurs conditions de détention. On a même quelques lettres écrites du camp de Drancy.

J'ai beaucoup apprécié la présence des annexes en fin de livre, notamment le récit du pompier, présent au Vel d'Hiv sur ordre de la Préfecture, qui nous éclaire sur la manière dont certaines lettres ont réussi à sortir du Vel d'Hiv et à atteindre leurs destinataires.

Un livre poignant! Il faut avoir les tripes de le lire en se rappelant que ces personnes ont bel et bien existé. Je recommande pour ceux qui ne veulent pas oublier l'histoire.

* * * * *

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire